Actes de la conférence

“La responsabilité de l’Etat pour la protection des citoyens face aux sectes destructives : analyses de modèles actuels et futurs possibles”

      

12 avril 2008

 Grand Hotel Duomo, Via Santa Maria, 94, Pise (ITALIE)

 

 

Organisé par 

 

 

A.R.I.S. TOSCANA - A.R.I.S. VENETO

Associazioni per la Ricerca e l'Informazione sulle Sette

 

et

La FECRIS

 

Sponsorisé par le gouvernement français et les administrations publiques italiennes suivantes :

 

        

 

PREAMBULE

 

 

Les cercles concentriques sont des cercles avec un centre commun. Cette image peut être  appliquée à la FECRIS qui, lancée en 1994 par une poignée de personnes, en est arrivée par ondes successives  à réunir un si grand nombre aujourd'hui. Elle a aussi attiré des amis d'Outre-atlantique et interagi avec eux ; ils sont particulièrement bienvenus car, voyant notre combat de loin, leurs commentaires objectifs sur nos efforts européens sont grandement appréciés[1].

 

Compte tenu de l'éloignement géographique et du manque d'intérêt de la classe politique, organiser cette conférence constituait un défi énorme pour nos deux membres italiens, Aris-Veneto et Aris-Toscana, ainsi que pour notre secrétaire générale Mireille Degen, qui parle l'italien et qui fut le contact principal pendant la préparation ainsi qu’aux traducteurs, bénévoles et autres, des ces actes. Le défi a atteint son point culminant, avec succès, à Pise le 12 avril, et nous vous en remercions ! Sans oublier notre trésorier, les orateurs  et vous tous, quelques 140 personnes de 23 pays, venues pour écouter, discuter et réfléchir ensemble.

 

Quoique nous ne nous immiscions pas dans les opinions de nos conférenciers, nous nous sommes sentis dans l'obligation de nous dissocier de quelques déclarations exprimées dans les Actes qui vont suivre, car certaines idées sont en contradiction avec notre vocation propre. Certains conférenciers semblent assez novices face au sujet et paraissent s'être empêtrés dans les différences qui existent entre les déclarations de certains  universitaires et les motivations d'une fédération d'associations comme la FECRIS, dont le combat consiste principalement à aider les familles ayant subi les effets négatifs de sectes manipulatrices et destructrices.

 

Quoique la FECRIS soit apolitique selon ses statuts, dans le climat trouble actuel où les efforts de l'Europe se trouvent affaiblis par des tendances populistes et séparatistes, nous pensons que la FECRIS, de par la bonne volonté générale de ses membres, constitue un exemple de paix et de pluralisme en face du totalitarisme.

 

Pour finir, j'aimerais remercier tous ceux qui ont fourni les bases financières pour cette conférence : le gouvernement français, l'administration publique des provinces de Veneto, de Rimini et de Pise et la générosité des associations organisatrices qui se sont donné tant de mal pour y contribuer. J'espère qu'ils tireront bénéfice, d'une manière ou d'une autre, des discussions de cette rencontre.

Friedrich Griess

Président


Index

 

 

 ALESSANDRINI Maurizio – Président de l’Association  FA.VIS (IT)

Bienvenue et situation générale en Italie

 

 KATZ Catherine – Secrétaire Générale  de la MIVILUDES (FR)

Comment la France  réagit face au front des sectes sur la scène institutionnelle européenne

 

 POLLINA Sergio – auteur et expert (IT)

Le sectarisme contre la liberté : quelle défense possible ?

  

NACCI Emanuele – Avocat au pénal et Constitutionaliste – Bari (IT) L'abrogation de la loi italienne qui  considérait la manipulation mentale  (plagio) comme un crime : comment la liberté individuelle  est-elle protégée? Initiatives – propositions – et considérations

 

PITZINGER Peter - Office Consultatif sur les Sectes  - gouvernement régional de Basse-Autriche (AT)

L’observation des groupes religieux par l'Etat et la liberté religieuse : présentation du modèle autrichien

 

FREDERIC André (BE)

Membre de la Chambre des représentants et président du Groupe de travail chargé du suivi des recommandations de la Commission d’enquête parlementaire visant à élaborer une politique en vue de lutter contre les pratiques illégales des sectes (BE)

État des lieux de la situation sectaire en Belgique: réponse apportée par les pouvoirs publics

 

WESTERHOLM Barbro (SE), Membre du Parlement suédois

Ce que fait la société suédoise  pour protéger les personnes des  groupes sectaires

 

MONVOISIN Richard (FR)

Docteur en didactique des sciences et chargé de cours à l’Université Grenoble 1

Prévention & esprit critique, ébauche d’un kit pédagogique sur le lexique des sectes

 

De : BrahmaKumaris.Info :

Ce que les Brahma Kumaris ne veulent pas que les Nations Unies sachent : comment Shiv, l’armée de Shakti, cherche à conquérir le monde, 3 pieds2 à la fois

 

AVETA Achille (IT)

Auteur free-lance

La doctrine de la guerre théocratique : Pourquoi les Témoins de Jéhovah mentent au tribunal

 

POZZA TASCA Elisa, (IT), Présidente de l’ONG:

“Penelope – Associazione Nazionale delle Famiglie e degli Amici delle Persone Scomparse” (ONG des Familles et Amis de personnes disparues)

 

LICHTENWALNER Pamela (US)

Éducatrice dans le réseau public et chercheuse

La Scientologie dans l’Instruction Publique aux Etats-Unis

 

Deuxième Partie

 

Pot-pourri – Echange d’informations ouvert à tous les participants

 

TINELLI Lorita

Présidente de la CeSAP (IT)

ARKEON – Un parfait exemple d’une “psycho-secte” en Italie

 

DELPECH Claude & GERARD Delphine (FR)

La Présidente et la Psychologue-clinicienne de l’AFSI

Attention aux faux souvenirs induits

 

DUJMIC-DELCOURT Branka (Croatie)

Présidente du Centre croate d’Information sur sectes et cultes (CISK)

Mon engagement

 

DUBROW-MARSHALL Rod (R-U.)

Doyen des sciences humaines et des sciences sociales, Université de Glamorgan, Pays de Galles

Comment identifier les sectes dangereuses, leurs chefs et le mal qu'ils commettent – comment les développements scientifiques dans le domaine des recherches devraient alerter les gouvernements, les politiques et les législateurs

 

RADIGOIS Jean-Yves (FR)

Ancien directeur de l'action sociale de la ville de Pontivy (Morbihan), Doctorant à la Faculté d' Éducation de l'Université de Sherbrooke (Québec) et à l'Institut de Psychologie et Sociologie Appliquées (IPSA), U C O (Angers) )

L’enfant au sein de mouvements à dérives sectaires : contribution à une modélisation d’intervention des Pouvoirs publics

 

NOWAKOWSKI Piotr T. (PL)

Docteur en pédagogie, Professeur Auxiliaire  à l’Université Catholique Jean Paul II de Lublin –  Faculté des sciences sociales à Stalowa Wola

Le système d’éducation polonais face au problème sectaire

 

Statistiques


 



[1] Une comparaison des différentes approches par rapport aux questions relatives aux sectes. Mike Kropveld, Directeur général, Info-Cult (Montréal)  FECRIS Actes – Hambourg - 2007