DUBROW-MARSHALL Rod (R-U.)

Doyen des sciences humaines et des sciences sociales,

Université de Glamorgan, Pays de Galles

 

COMMENT IDENTIFIER LES SECTES DANGEREUSES, LEURS CHEFS ET LE MAL QU’ILS COMMETTENT – COMMENT LES DEVELOPPEMENTS SCIENTIFIQUES DANS LE DOMAINE DES RECHERCHES DEVRAIENT ALERTER LES GOUVERNEMENTS, LES POLITIQUES ET LES LEGISLATEURS

 

Abrégé :   il y eut une présentation power point en accompagnement à Pise.

 

Ce rapport succinct pose la question de savoir s'il y a une manière d’identifier les sectes destructives de manière exacte et scientifique et comment celles-ci peuvent potentiellement nuire à leurs membres ? Y a-t-il une manière de pouvoir dire si un chef de secte est dangereux et contrôlant et s’il est susceptible de nuire aux membres du groupe ? La recherche de plus en plus scientifique fournit quelques vraies réponses à ces questions que les gouvernements ne devraient pas et ne peuvent pas ignorer.

 

Un court sommaire de quelques développements contemporains dans la recherche qui traite ces questions peut être décrit, se concentrant sur les secteurs principaux suivants :

 

 

 

 

Les implications pour la loi et la politique sont étendues et profondes et traversent les  frontières nationales. Les développements de la recherche scientifique tiennent compte du niveau sectaire dans le groupe  – de l'influence excessive du chef sur les membres, du degré d'intensité de l’ « identité totalitaire » parmi les membres de la secte et du niveau du mal psychologique provoqué par le groupe. La justice aura alors une base légitime pour prendre en compte cette évidence et agir afin de protéger les personnes quand leur bien-être n'est pas protégé ou quand le groupe leur nuit. La plupart des systèmes légaux tiennent compte d’un « devoir de secours » en dessous duquel les organisations ont un devoir légal de protéger la sécurité de leurs membres ou employés, y compris leur santé et bien-être mental. Ce devoir devrait être prolongé aux organisations de volontariat, aux églises et aux groupes politiques de sorte que des sectes puissent être tenues responsables et rendre compte de la même manière que d'autres organisations  ou individus.

References:

Lifton, R. J. (1961) . (1961) Thought Reform and the psychology of totalism. Chapel Hill, NC: University of North Carolina Press.

Dubrow-Marshall, R. (2007) Understanding Cultic and Totalistic Identities – Insights and Directions for the Future from Developments in Social Psychology. Paper presented at ICSA Annual Conference, June 28-30th 2007, Brussels