Actes de la conférence

 

Sectes et Esotérisme

Des nouveaux défis pour les sociétés civiles européennes

 

Organisé par le

Arbeitsgruppe Scientology der Behörde für Inneres

der Freien und Hansestadt Hamburg

 

et la

Fédération Européenne de Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme

 

 28 avril 2007

Handwerkskammer, Holstenwall 12, 20355 Hamburg

 

Préambule

 

La Conférence de la FECRIS, tenue cette fois dans le plus grand et le plus peuplé des Etats de l’Union Européenne, et à laquelle a assisté le plus grand nombre de participants à ce jour, a voulu répondre à un certain nombre d'exigences:

 

·         En priorité, comme l’année précédente, attirer l'attention sur la menace pour la démocratie et les droits de l’homme.

·         Mettre en lumière des faits nouveaux dans le domaine des sectes.

·         Permettre à des conférenciers venus du plus grand nombre possible de pays de s’exprimer, avec une attention particulière pour ceux venus d’Europe Centrale et de l’Est.

·         Concéder toutefois au pays hôte, l’Allemagne, et au principal sponsor, la France, une certaine priorité.

·         Montrer en quoi le problème des sectes relève des institutions nationales et internationales

 

Il est évident qu’il a fallu pas mal de compromis pour donner la parole à chacun, mais nous espérons que les participants auront tiré profit des informations et acquis des idées pour donner un élan à leur action à venir. L’intérêt était très grand, comme le prouvent les 140 participants venus de 22 pays, dont des invités du Canada, des Etats Unis et d’Israël. Nous avons été particulièrement honorés que l'Innensenator (Ministre de l’Intérieur) de la Freie und Hansestadt (la ville libre et hanséatique) de Hambourg, Monsieur Udo Nagel, ait ouvert la Conférence en personne.

 

C'est la première fois que le mot "Esotérisme" apparaît dans l'intitulé de la conférence. La pratique de l'ésotérisme, de plus en plus populaire, était jusqu'alors considérée comme inoffensive; or elle s'avère dangereuse dans la mesure où elle peut servir de base à l'influence totalitaire de toutes sortes de gourous. Tout comme il s'est avéré erroné que le progrès scientifique et technologique constitue la solution à tout, l'idée qui semble dominer aujourd'hui est que tout puisse être abordé de manière "spirituelle", jetant ainsi par-dessus bord des milliers d'années d'expérience humaine. Un tel "changement de paradigme" aurait comme résultat une perte totale du sens des réalités.

 

Il est important que les organisations nationales et internationales prennent conscience que les droits de l'homme et la démocratie sont en jeu. La société civile a elle aussi un défi à relever pour se protéger contre le totalitarisme.

 

Pour résister à la séduction des sectes, on doit comprendre comment elles procèdent. Ceci est tout aussi important pour le citoyen lambda que pour le personnel des institutions liées à la santé, à l'éducation et à la justice. C'est important d'arriver à le déceler lorsque les sectes tentent de caler un pied dans la porte avec des offres apparemment inoffensives, mais qui leur facilitent ensuite l'introduction de leurs buts véritables.

 

La FECRIS souhaite agir pour défendre les victimes des sectes et comme réseau d'alerte ; elle cherche dans ce but des contacts avec des institutions nationales et internationales. Un premier pas, suite à la Conférence de Hambourg, fut l'organisation d'une journée d'étude lors de la session INGO du Conseil de l'Europe le 28 juin 2007 à Strasbourg sur le thème "Dérives sectaires : un défi pour la démocratie et les droits de l'homme".

 

Par un pur hasard, le lendemain 29 juin 2007, l'Assemblé Parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté les recommandations 1804 et 1805 [1] traitant respectivement de "L'Etat, la religion, la laïcité et les droits de l'homme" et de "Blasphèmes, insultes religieuses et discours de haine contre des personnes à cause de leur religion", qui étaient toutes les deux en accord avec nos buts. Le 24 et 25 septembre une délégation de la FECRIS a participé à la Conférence annuelle d'examen de la Dimension Humaine organisé par l’OSCE [2] à Varsovie où nous avons fait une intervention lors des débats sur la tolérance et où nous avons également organisé deux « side events » sur des thèmes sur les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

 

Les textes de la présente brochure nous ont été donnés gratuitement sous forme de manuscrits à publier, ce dont nous sommes très reconnaissants. Nous remercions également Arbeitsgruppe (le Groupe de Travail) Scientology [3] der Freien und Hansestadt Hamburg sous la direction de Madame Ursula Caberta pour l'excellente coopération lors de la préparation de la conférence et pendant la conférence elle-même, ainsi que pour la contribution financière. Sans oublier nos remerciements au Handwerkskammer de nous avoir laissé disposer de la salle et pour l'excellente nourriture, à la compagnie Simconsult pour la qualité de ses traductions simultanées, et la compagnie Brähler pour l'équipement technique. Nous sommes particulièrement reconnaissants au Gouvernement français qui rend notre travail possible grâce à ses subventions et sa confiance, et à la MIVILUDES [4] pour son support moral et ses conseils. Nous souhaitons pour finir, remercier toutes les personnes qui ont participé d'une manière ou d’une autre pour faire de cette conférence un succès, avec un petit mot tout particulier pour les bonnes volontés qui nous ont aidées à traduire en français les nombreuses présentations dans cette brochure.

 

Friedrich Griess

Président

 

Mireille Degen

Secretary general

 

 

 

Index

 

 

NAGEL Udo – Ministre de l‘Intérieur de la ville de Hambourg

Ouverture de la conférence

 

GRIESS Friedrich – Membre de la GSK [5], Austria, président de la FECRIS

Introduction

 

BLUMENTHAL Antje – Membre du Bundestag de la République Fédérale d'Allemagne

Les activités des sectes dans le domaine des relations publiques

 

Konovalov Alexander – Représentant Plénipotentiaire du Président Russe dans le District Fédéral de la Volga

Conditions générales préalables à l’apparence de sectes et de pratiques neo-payennes en Russie moderne [6]

 

Caberta Ursula – chef du groupe de travail sur la Scientologie au Ministère de l’Intérieur, Hambourg (avec HANDL Wilfried – ex-scientologue, Autriche, et BEATTY Chuck – ex-scientologue, USA)

L’activité des autorités dans le domaine du psycho-marché : la Scientologie, par exemple

 

FROMM Rainer – journaliste et cinéaste allemand

Les scenarios noirs de l’occultisme des jeunes : du mouvement « Grufti » aux Nazis de Black Metal

 

TretyakoVA Victoriya – avocat honoraire et professeur de faculté, Ukraine,

Il y a un besoin pour une action commune entre l'Etat et la société pour l'adoption d’instruments juridiques internationaux de protection de la vie et de la santé, contre l'impact négatif d’organisations et mouvements sectaires nuisibles et extrémistes

 

MULLER-TULLI Danièle – Présidente de l’ASDFI [7], Suisse,

Vice-Présidente de la FECRIS, déléguée à la Conférence OING du Conseil de l’Europe

Le Conseil de l’Europe « comment ça marche »

 

NoWAkowski Piotr Tomasz – Pédagogue social, Université Catholique de Lublin Jean Paul II, Off-Campus Faculty of Social Sciences in Stalowa Wola, Pologne

Les aspects antisociaux et asociaux de l'activité sectaire en Pologne

 

LÖFGREN Helena – Éthologiste, Suède

Knutby: une introduction

 

Le COZ Pierre - Professeur de philosophie, Université Aix-Marseille II, Membre du Comité Consultatif National d'Ethique, Membre de GEMPPI [8], France

Développement du « coaching » en France : une nouvelle porte d’entrée pour le sectarisme

 

DUBROW-MARSHALL Linda - Psychologue, présidente de RETIRN [9], professeur invité à l’ Université du Glamorgan, Royaume Uni

La question des familles

 

JOUGLA Jean-Pierre – avocat, conseiller juridique de la FECRIS, membre de l’UNADFI [10] , France

Pourquoi la justice rencontre-t-elle de grandes difficultés pour comprendre la manière de fonctionner des sectes ? Analyse à partir de l’exemple de l’Ordre du Temple Solaire

 

PO Simonetta – écrivain, ex-scientologue, Italie

Scientology: Groupes prête-noms, un système occulte de recrutement et de tentatives d’infiltration

 

KROPVELD Mike – Directeur Général de Info-Cult /Info-Secte, Canada

Comparaison des approches de différents pays sur le sujet concernant les sectes

 

Participants

 

La FECRIS ne peu être tenue responsable des opinions exprimées par les orateurs lors de ses conférences.



[2] Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe

[5] Gesellschaft gegen Sekten- und Kultgefahren (Association contre les dangers des sectes et cultes)

[6] M. Konovalov étant empêché de venir, sa contribution était lue par prof. Alexander Dvorkin

[7] Association Suisse de Défense des Familles et de l'Individu

[8] Groupe d'étude des mouvements de pensée en vue de la prévention des individus

[9] Re-Entry Therapy, Information & Referral Network

[10] Union nationale des Associations de Défense des Familles et de l'Individu victimes de sectes