Udo Nagel, Ministre de l‘Intérieur

 

Cher Friedrich Griess, Mesdames, Messieurs,

 

J’ai le plaisir de vous accueillir ici à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat à Hambourg à l’occasion de la conférence de la Fédération Européenne des Centres de Recherches et d’Informations sur le Sectarisme, bien connue sous le nom de FECRIS.

 

Je suis heureux que les participants, représentants tant de pays, aient convergé vers notre belle ville de Hambourg pour prendre part à cet évènement si important qu’est la conférence annuelle organisée par la FECRIS, la première à se tenir en Allemagne.

 

Nous vivons en Allemagne et en Europe, dans des sociétés fondamentalement libres et pluralistes, et nous n’avons pas le droit de rester indifférents. Les valeurs démocratiques, l’ensemble des droits fondamentaux et des libertés que nous revendiquons, à savoir l’accessibilité au développement personnel, la protection de la dignité de la personne humaine, l’égalité des droits, la liberté de mouvement et d’opinion, sont remis en question et même menacés par les ambitions de certaines organisations.

 

Lundi dernier, ici-même à Hambourg, j’ai eu l’opportunité, en tant que Ministre de l’Intérieur, d’identifier plus précisément certaines de ces menaces, dans le cadre de la présentation du rapport annuel du Service de la Protection de la Constitution. Le rapport était centré sur les activités des organisations extrémistes et anticonstitutionnelles qui rejettent, en partie ou même en totalité, notre Constitution et les Droits de l’Homme.

 

Mesdames, Messieurs, c’est évident qu’aujourd’hui, nos démocraties sont à la fois affaiblies et menacées par une multitude de sectes et de groupes de pressions psychologiques qui agissent au niveau national et international. C’est pourquoi il est si important que vous, les experts, suiviez les développements en la matière, informiez et mettiez en garde le public.

 

Dans ce contexte, il était plus que normal que la Scientologie figure dans le rapport du Service de la Protection de la Constitution de la ville de Hambourg - et pas seulement là - mais dans plusieurs rapports des Services de Protection de la Constitution de la République Fédérale Allemande.

 

Votre conférence a deux objectifs principaux :

 

1.       Informer le public sur les groupes qui mettent en danger les droits fondamentaux des êtres humains et minent l’existence même de notre société ;

2.      Informer, échanger et comparer les derniers développements entre experts informer, échanger et prendre contact les uns avec les autres lors de conférences telles que celle-ci.

 

Information auprès du public:

 

·         Informer vos concitoyens sur la dangerosité d’organisations, telles que les sectes, les groupes de pressions psychologiques et les opposants à la constitution, est une nécessité absolue qui leur assurera protection et sécurité ;

·         C’est seulement lorsque les individus sont éclairés et informés sur les véritables objectifs de tels groupes qu’ils sont aptes à se protéger contre eux.

 

Je sais que beaucoup d’entre vous ont vécu une pénible expérience, soit eux-mêmes, soit dans leurs familles ou parmi leurs amis, et je sais combien il est parfois difficile de détecter suffisamment tôt les véritables intentions pernicieuses et cyniques de ces groupes en raison des masques et déguisements qu’ils utilisent pour cacher leurs véritables objectifs.

 

Votre tâche est importante et indispensable à notre ordre fondamental, libre et démocratique ; un ordre fondamental qui n’est pas arbitraire, mais où prévalent des valeurs clairement définies. Mesdames, Messieurs, chers participants à cette conférence, vous contribuez largement au maintien de nos démocraties en Europe.

 

C’est pourquoi, je suis particulièrement heureux que le Groupe de Travail sur la Scientologie, placé sous mon autorité, soit également représenté à cette conférence. Le chef de notre groupe de travail, Mme Ursula Caberta, que je n’ai guère besoin de vous présenter, vous parlera de

« La réaction des autorités face au « psycho-market » à l’exemple de la scientologie », nous permettant ainsi de mieux comprendre l’organisation de la scientologie.

 

En ce qui concerne le second objectif important de notre conférence, la grande variété de sujets à l’ordre du jour est impressionnante. Elle montre également que la mise en danger de nos valeurs fondamentales par des sectes ou des groupes similaires ne s’arrête pas aux frontières d’un seul pays, et encore moins à celles d’une Europe toujours plus large. Des organisations comme la scientologie, ont des ramifications dans le monde entier. Elles poussent les experts à coopérer eux aussi à un niveau international en échangeant et en mettant à jour leurs expériences.

 

C’est pourquoi, je suis très content que la Fédération Européenne, sollicitée lors de la Conférence internationale à Barcelone en 1993 et fondée le 30 Juin 1994 à Paris, ait réussi à tisser des liens au niveau international. Grâce à l’engagement des membres de FECRIS, et de leurs initiatives conjointes – grâce à vous, Mesdames, Messieurs – il est maintenant possible de détecter les dangers suffisamment tôt pour informer le public et protéger nos valeurs ainsi que nos standards.

 

Je suis également très heureux, en qualité de Ministre de l’Intérieur de la ville libre et hanséatique de Hambourg, que notre groupe de travail sur la Scientologie, ait une part importante dans ce réseau international – un réseau dont la vocation est d’assurer la protection et la sécurité du public.

 

Je vous souhaite une nouvelle fois la bienvenue à Hambourg et que votre conférence soit réussie afin que vous puissiez ramener de nouvelles informations pour l’exercice de votre travail dans vos pays respectifs. J’espère que vous aurez également l’opportunité de visiter notre merveilleuse ville.