Les scenarios noirs de l’occultisme des jeunes : du mouvement « Grufti » aux Nazis de Black Metal

 

Rainer Fromm, journaliste et cinéaste allemand (résumé)

 

 

Il décrit le paradis noir des jeunes occultistes, une sub-culture hétérogène d’environ 350 individus allant du mouvement Grufti (Punk, Gothiques..) aux Nazis de Black Metal ou Darkware. Disciplinés ils cultivent l’idéal de devenir des dieux. Les Gothiques, tristes et mal dans leur peau, en restent à l’esthétique vestimentaire souvent morbide, tandis que ces Black Metal cultivent la violence, la haine des chrétiens et des juifs et considèrent leurs ennemis comme des non-humains.

 

Internet contribue à créer des contacts et à diffuser des provocations et des transgressions (jeux pervers, pédophilie, vampirisme, violence), ainsi qu’une doctrine de guerre, de dominance de la race blanche, et d’eugénisme.