ABSTRACT

SERBIE

Bratislav PETROVIC

- MD, PhD, spécialiste de neuropsychiatrie
- Professeur, assistant de Aleksandar Damjanovic, MD, PhD, spécialiste de neuropsychiatrie, Institut de psychiatrie de la Faculté de médecine de Belgrade, Serbie

Présentation de cas

Le Docteur Petrovic a, dans son introduction, insisté sur l’inquiétante explosion du nombre de sectes dans son pays depuis 20 ans. Il a choisi de présenter les principales caractéristiques de deux d’entre elles se prévalant, entre autres objectifs, d’améliorer notablement la santé de leurs adeptes.

  1. MT - Méditation transcendantale : une grande menace pour la santé psychique, physique et sociale

    • Le conférencier a d’abord traité du programme paramédical de la secte. Il a rappelé les échecs répétés de la MT à obtenir une légitimité médicale et scientifique auprès des diverses instances représentatives des psychiatres, psychologues et médecins serbes. Il a aussi insisté sur l’interdiction faite par la Commission pour la Santé mentale de Serbie à applique la MT aux malades mentaux. Il a ensuite dénoncé le soutien apporté par le ministère de la Santé pendant l’agression de sa patrie par les pays de l’OTAN à une structure MT, le Comité pour la Cohérence spirituelle et l’Invincibilité des Citoyens qui prétendaient former des yogis volants pour aider à la défense aérienne du pays. Le docteur Petrovic a enfin précisé que la MT était actuellement très médiatisée grâce à son Palais de la Pays à Belgrade et à la myriade de techniques, méthodes et produits présentés comme des solutions au stress, aux problèmes et limitations rationnelles, psychologiques et physiologiques et aux pathologies en général.
    • L’intervenant a alors enchaîné sur le programme pharmacologique de la secte qui produit dans plus de 200 laboratoires une multitude de produits sensés traiter une large gamme de pathologies incluant même le cancer et le sida.
    • Il a dans un troisième temps, évoqué de nouveau le programme militaire de la MT puis dénoncé les tentatives de séduction d’hommes politiques au plus haut niveau et les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.
    • Après avoir regretté que certains médecins recrutés par le marketing de la MT contribuent à son expansion, le conférencier a conclu en énonçant une série de questions à l’attention du milieu médical. Le docteur Petrovic a conclu son exposé par un vigoureux appel à l’action de l’Etat pour lutter contre les dangers générés par cette secte.
  2. SANATAN : Science spirituelle ou secte mentalement et socialement dangereuse ?

    • L’intervenant a d’abord présenté les références de cette secte syncrétiste et pseudo psychologique. Sanatan/Eternellement nouveau est plus connu sous le nom de « société pour la spiritualité scientifique ». Elle a des connexions avec le Pakistan, les USA, la Grande-Bretagne et la France. Ses gourous sont le docteur et la doctoresse ATAVLE qui ont écrit divers livres dont « L’hypno thérapie » et « Kschantadarma- Protection des Sadaques et destruction des ennemis ». La secte est enregistrée en Serbie comme association humanitaire.
    • Le docteur Petrovic a ensuite exposé les grandes lignes de cette « spiritualité scientifique ». Les adeptes dits « sadaques » ou « chercheurs de vérité » sont totalement dévoués à leurs gourous. Ils pratiquent la louange permanente de Dieu et la méditation. Leur objectif est la destruction spirituelle, psychique et physique des ennemis soit 5 % de la population. Ils considèrent comme ennemis « les criminels qui empêchent la réalisation de la pratique spirituelle… ». Ils justifient cette destruction faite en suivant « les perceptions subtiles au nom de Dieu ». Cette élimination passe par celle de la police et est planifiée de l’échelon du village à celui de l’Etat.
    • Le conférencier a ensuite développé les évènements qui ont conduit le ministère serbe pour les minorités à interdire SANATAN, une première dans ce pays. L’installation de la secte près de Belgrade a conduit les habitants du secteur à demander une enquête de police. Le lendemain de cette demande, un inconnu jetait un cocktail Molotov sur le local de la secte. Cet acte déclencha une campagne de soutien en faveur de la secte par les medias et le Comité des Droits de l’Homme d’Helsinki. Pour dissiper la confusion, le docteur Petrovic a alors accordé deux interviews où il a expliqué que derrière le masque humanitaire se cachait en fait une secte préparant des actes antisociaux et terroristes.
      L’interdiction de SANATAN fut maintenue.

    • Le docteur Petrovic a conclu en rappelant que le Comité des Droits de l’Homme de Helsinki n’avait toujours pas depuis plusieurs mois répondu à son invitation pour un débat télévisé public sur cette secte. Il a enfin alerté sur une possible installation de SANATAN en France ou en Belgique via le groupe MANOVIC dirigé par une des filles de la secte.

    Débat sur SANATAN et Méditation Transcendantale :

    Deux points ont émergé des échanges :

    • La prétention de la MT à introduire sur le plan monétaire en Europe l’ « € transcendantal » comme ce groupe a d’ailleurs déjà réussi à l’introduire aux Pays-Bas.
    • Nécessité de créer une banque de données européenne sur les sectes, un participant ayant noté des similitudes entre SANATAN et un groupe présent en Russie.